L’ astrobiologie est l’étude de l’origine, l’évolution, la distribution, et le futur de la vie dans l’Univers, en commençant par la Terre, la seule planète abritant une biosphère connue à ce jour.

astrobiology2018

C

omment la vie est-elle apparue? Comment évolue-t-elle? Quelles sont ses limites? Quelle est sa fréquence dans l’Univers? Quelles traces de vie ou biosignatures rechercher pour reconstruire son histoire sur la Terre, ou la détecter ailleurs dans le système solaire ou au-delà? Avec quels outils? Quelles missions spatiales?  Dans quelles conditions est-elle possible ailleurs? Les questions d’origine sont centrales en astrobiologie: origine des (exo)planètes rocheuses, origines de la vie, des innovations biologiques, de la vie complexe (unicellulaire et multicellulaire), des métabolismes comme par exemple la photosynthèse, ...

L’astrobiologie est, par essence, multidisciplinaire, allant de l'astrophysique à la biologie, en passant par la géologie, la chimie, les sciences planétaires, les sciences de l’ingénieur, l’histoire des sciences et la philosophie, pour tenter de répondre à ces questions fondamentales qui interpellent tout un chacun.

L’UR Astrobiology axe ses recherches sur l’étude des premières traces de vie et l’évolution de la biosphère jusqu'à la diversification de la vie complexe sur une planète habitable et habitée, la Terre ; les biosignatures pour la recherche de vie extraterrestre ; et la détection et l'étude d'exoplanètes en transit et potentiellement habitables.

L’UR Astrobiology s’insère parfaitement dans une dynamique liégeoise, nationale et internationale de recherche en Astrobiologie. Elle a pour objectif de rassembler les expertises liégeoises en astrobiologie autour d’initiatives fédératrices, afin de créer de nouvelles synergies et des projets de recherche interdisciplinaires nationaux et internationaux, de former des jeunes chercheurs et de sensibiliser les étudiants et le grand public, et enfin d’accroître la visibilité de ce domaine développé depuis 20 ans aux USA, en pleine croissance en Europe et ailleurs, et d’intérêt non seulement scientifique mais également sociétal.

Partagez cette page